Un kiné très chaud

Un kiné très chaud

Ayant eu récemment des problèmes de dos, j’ai été opéré et je dois faire des séances de rééducation une à deux fois par semaine. Vu que mon intervention a été un réel succès, les séances ne devaient pas dépasser la dizaine, et pourtant j’y suis encore. Je vais vous expliquer pourquoi.

Je suis un homme et je ne voulais absolument pas tomber sur un kinésithérapeute femme car pour avoir testé, cela est très gênant. J’ai donc été rassuré lorsque j’ai découvert que le praticien qui allait s’occuper de mon cas était un homme. Il a à peu près mon âge et il faut avouer que c’est un bel homme. Nous avons rapidement lié connaissance et sympathisé. Comme je vous le disais je n’ai eu aucune gêne avec lui et lorsqu’il fallait se changer ou baisser son caleçon sur les fesses pour poser les électrodes de massage, cela ne posait aucun problème. Si ce n’est que la dernière fois, j’ai eu un petit souci de perte de sensations au niveau de la verge. Je lui en ai donc naturellement parlé et la situation et la discussion ont très vite pris le chemin du commentaire douteux.

Mais malgré ces quelques blagues salaces, mon problème restait bien entier puisque j’avais une perte de sensations. Il m’a dit qu’il pouvait regarder si je le souhaitais. J’ai baissé mon caleçon et je me suis retrouvée nu face à lui. Je ne saurais l’expliquer, mais cette situation me plaisait et j’aimais qu’il me regarde. Mais le souci lorsqu’on est un garçon et qu’on apprécie quelque chose, cela se traduit généralement par une belle érection. Il m’a dit qu’au vu de la taille de ma verge, ce serait dommage de perdre des sensations. Il a pris un gant en latex et m’a caressé le sexe. Je bandais comme un fou. Je sentais sa main qui enserrait ma queue et qui me branler doucement. Il m’a demandé si je sentais mais je n’osais pas répondre. Je faisais quelques petits gémissements et je prenais un pied comme jamais. Il s’est arrêté juste avant que je ne jouisse. Il m’a dit qu’il avait compris et que je devais avoir une vertèbre de pincée. Il m’a manipulé m’a fait craquer le dos puis m’a demandé de m’allonger. Il a de nouveau pris mon sexe dans sa main et cette fois-ci m’a branlé jusqu’au bout. Il m’a fait éjaculer et j’avais du sperme de partout sur le ventre. Il a retiré le gant en latex et m’a apporté de quoi me nettoyer. Il m’a lancé en partant que ma perte de sensations semblait avoir disparu et qu’il se tenait à ma disposition si cela devait recommencer.

Je retourne plusieurs fois par semaine le voir mais il ne s’occupe plus de mon dos. Nous nous occupons tous les deux essentiellement de ma bite qui a besoin de quelques séances de rééducation.

Kylian 38 ans Narbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *